Bon, alors autant vous dire tout de suite, on a eu froid. On a même eu le plus froid de notre vie, avec quand on est sortis du bus samedi matin, apres 10 heures de voyage mémorable, une température ressentie de -30 degrés! Vous imaginez? C'etait beaucoup plus agréable dimanche avec seulement -15. On était presque en pull.

 

Relatons les faits.

 

Nous sommes partis, heureux, vendredi soir à 23h de la gare routière de la 42ème. Voyage un peu pénible mais bon ça va on est de bonne constitution. Enfin, je connais une mère qui aurait eu du mal.
Le souci c'est que les sièges étaient un peu durs, mais ce qui était bien c'est qu'on nous a forcé a sortir du bus régulièrement ce qui nous a permis de nous dégourdir les jambes.

 

La première pause était à 2h du matin, dans le 1er sommeil (vous savez, le meilleur) (c'est vrai qu'on avait mis du temps à s'endormir à cause de 2 enfants hurleurs qui se sont relayés). On s'est donc arrêtés à Albany (la capitale de l'état de NY, pour ceux qui l'ignoreraient). Albany la nuit, c'est moche. Donc là on sort tous pour se retrouver dans un hangar à passagers le temps de faire le plein.

 

2ème arrêt, 5h30 à la frontière uso-canadienne. Comme d'hab, interrogatoire en règle (on s'est d'ailleurs contredits, ce qui a mis la puce à l'oreille du douanier, mais que voulez-vous, on n'avait plus l'habitude de parler français avec qqn de l'"autorité". Interrogatoire poussé qui peut s'expliquer, entre 2 pays en guerre, il faut bien faire attention à qui rentre et qui sort. On est quand même restés plus d'une heure à la frontière à cause d'un barbu en treillis.

 

3ème arrêt, Montréal, l'arrivée. C'etait assez magique de passer au dessus du Saint Laurent: des eaux qui n'etaient pas figées s'echappaient de petits nuages, formés par la différence de température (1 ou 2 degrés pour l'eau, -30 dehors), ce qui créait de véritables nuages. Très beau de voir ça en direct.

 

Ensuite on est allés à notre auberge, le Jazz Hostel, qu'on recommande particulièrement à tous. On a été accueillis par Michel, qui nous a dit avec un accent énorme tout sur le Canada et le Québec - on a appris plein de choses.

 

La ville se visite bien en 2 jours, surtout si on ne visite pas de musées et si on ne s'attarde pas dehors (malgré nos 5 couches + nos sous-couches, on ne pouvait pas passer plus d'une heure de suite à l'extérieur). Ça nous a fait très bizarre d'entendre parler français partout, de pouvoir acheter du pain en français, enfin tous ces trucs dont on n'a plus l'habitude malgré tout. C'est très agréable. Bon quand même, on ne peut pas dire qu'on se croirait en France - et notre fort accent nous a trahis plus d'une fois.

 

Outre les visites, on en a profité pour acheter des choses qu'on ne trouve pas à New York (ou cher): des livres en français, du pain, du fromage, du pâté pâté (pâté 2 fois). Ça a passé la douane ce matin avec nous.

 

La ville est très mignonne, très calme (mais qu'est ce qui n'est pas calme après NY?), elle a du charme avec ces boutiques qui ont chacune leur identité et les gens sont hyper sympa. On a pris un pot avec Céline Dion, très sympa. Elle vous embrasse tous. Bon en fait, c'est faux, mais ce qui est vrai c'est qu'on a retrouvé Jacques, un ami du lycée que je n'avais pas revu depuis 10 ans, et on s'est entendu comme copain comme cochon (ça se dit?). Enfin du coup on a décidé qu'on allait échanger nos appart cet été pour une semaine. Comme ça on ira aussi à Québec.

P1011429

J'ai froid là hein?

P1011437

P1011442

On sent que le soleil réchauffe plus le cœur que le corps...

P1011443

Le Saint Laurent

P1011445

P1011448

P1011465

P1011434

P1011480

Petites boutiques et grands immeubles

P1011470

P1011483

Une Poutine


Allez, profitez des photos, et à la revoyure!